Le blog LSD

Être instagrammable : une tendance à adopter ?

Il y a quelques années, on aurait dit de votre commerce qu’il était beau, design, esthétique, ou photogénique. En 2018, difficile d’échapper au mot qui est sur toutes les lèvres : votre commerce se doit lui aussi d’être “instagrammable”. Autrement dit, prêt à être photographié par des hordes de photographes plus ou moins amateurs, les fameux “instagrammeurs”, utilisateurs du réseau social Instagram, basé sur le partage de photos et de courtes vidéos. Alors… être instagrammable ou ne pas être, telle est la question ?

instagrammable-2Lyon’s Gastropub © Collectif Saône

 

Être instagrammable : mais qu’est ce que cela veut dire ?

 

Le dictionnaire du marketing définit ainsi le mot “instagrammable” : “un néologisme ou anglicisme qui s’applique à un objet, un décor ou un lieu qui peut potentiellement très bien rendre dans le cadre d’une photo publiée sur la plateforme Instagram.

De la façade au packaging, en passant par le mobilier et l’assiette, c’est simple, la clé des commerces instagram-ready, est de penser au moindre détail. Les restaurants italiens Mamma à Paris ont ainsi été parmi les premiers modèles français en la matière. Des restaurants pensés de l’accent du serveur à la mozzarella, en passant par la pizza au chocolat tellement… instagrammable, donc, et qui sont vite devenus les stars du réseau social photographique.

Logo bien placé, carte photogénique, mobilier dernier cri ou juste bien trouvé et bien chiné, tout est bon pour être photographié ! Finalement, on n’est pas si loin de l’esprit Lyon Shop Design, n’est ce pas ?
En résumé : du beau, du bien pensé, du design et de l’expérience client de qualité !

instagrammable-3Atelier Lavarenne © Yanis Ourabah

 

Être instagrammable : une nécessité ?

 

Mais être instagrammable, qu’est ce que cela apporte réellement à un commerce ? La réponse tient en deux facteurs principaux :

  1. Pour une part grandissante des consommateurs, accros aux réseaux sociaux, aujourd’hui une expérience n’est bonne que si elle est partageable sur les réseaux sociaux. If it’s not on Instagram, it didn’t happen! En photographiant votre commerce, l’instagrammeur montre son appréciation, interagit avec votre commerce… et vit une première bonne expérience client !
  2. Plus votre commerce est photographié, plus il est partagé et visible sur les réseaux sociaux… et plus son potentiel d’attractivité augmente ! Qui n’a jamais eu envie de découvrir un commerce suite à une belle photo aperçue en ligne ?

instagrammable-4Le Miel de Nicolas © EC-Archidesigner

 

Être instagrammable, oui mais…

 

Tout serait-il rose au pays d’Instagram ? Attention, avertissement ! À force de voir partout terrariums, carreaux de ciment, couleurs du moment, lettres néon et autre street art bien placé, le consommateur ne risque t’il pas de se lasser… voire de ne plus pouvoir distinguer un commerce de son voisin ? Qui n’a jamais soupiré à la vue d’un énième design scandinave ?

Alors attention : être beau, oui, être design, oui… mais garder son identité, avant tout ! À vous d’inventer votre propre “instagrammabilité” : les petits détails qui donneront envie à vos clients de les prendre en photo, sans copier sur la dernière tendance du moment… et surtout de revenir dans votre commerce, pas juste de le prendre en photo ! Finalement, et si en 2019, être instagrammable, c’était tout simplement être authentique ? Une perspective plutôt réjouissante et stimulante, non ?

instagrammable-5Fourvière Hôtel © èHotels

 

Dans l’équipe LSD, on doit avouer qu’on a un gros faible pour Instagram, et qu’on suit et like de nombreux commerces lyonnais, toujours sources de beauté et d’inspiration ! Et vous, utilisez-vous Instagram ? Quels sont selon vous les commerces à suivre sur le réseau ?

Le Blog LSD

Vous Aimerez Peut-Être

maison-objet-couv

Maison & Objet : les tendances de la deuxième édition 2018

lego-house-1

Lego House : la meilleure façon de valoriser son produit

apiales restaurant lyon

Chasse au gaspillage : les invendus à prix cassés

salon cprint et lyon shop design

6 février : Visite privilégiée du Salon C!Print